La Commission de Conciliation et d'Indemnisation (CCI) peut être saisie en cas d'accidents médicaux fautifs et non fautifs, infections nosocomiales et iatrogènes.

 

Selon les cas, des critères de gravité sont requis.

 

La CCI peut être saisie dans un délai de 10 ans à compter de la consolidation, à partir d'un formulaire de demande d'indemnisation, accompagné de mon dossier médical et d'une fiche pratique spécifique à chaque accident médical.

 

Si la CCI reconnaît un droit à l’indemnisation, elle identifie le payeur :

 

- en cas de responsabilité : le nom de la ou des compagnies d'assurances du ou des acteurs de santé déclarés responsables ;

 

- en cas d'accident médical non fautif : l'Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes et des Infections Nosocomiales (ONIAM). LONIAM a, en effet, pour mission d’organiser le dispositif d’indemnisation des victimes d’accidents médicaux.

 

L’ONIAM dispose d’un délai de 4 mois, à réception de l’avis, pour me présenter une offre.

 

Je peux contester cette offre si elle n'apprécie pas l'ensemble de mes préjudices.

 

ATTENTION ! Avant de la saisir, il est nécessaire de réunir différents documents médicaux sur lesquels la CCI s’appuiera afin de donner son avis.

 

En outre, il faut saisir la CCI compétente géographiquement.

 

La FNATH peut vous conseiller et vous assister.

Un doute dans ma démarche ? J'adhère !

 

Indiquez votre adresse e-mail afin de recevoir le courrier-type

 

 

Attention !

Le modèle n'a qu'une valeur indicative.

Tous nos modèles vous sont soumis à titre informatif et doivent être adaptés à votre situation.

 

La FNATH ne saurait être tenue responsable de leur utilisation.